Ange Leccia et ‘Jamais la mer ne se retire’

Je poursuis aujourd’hui la série consacrée à l’exposition l’Etat du Ciel au Palais de Tokyo en vous présentant Ange Leccia et son oeuvre ‘Jamais la mer ne se retire’.  Ange Leccia est un artiste Corse qui s’est rapidement spécialisé dans l’art vidéo.

En 2006 Ange Leccia mettait en scène Laetitia Casta dans son court métrage  ‘La Déraison du Louvre’. Pendant 15 minutes l’artiste nous invite à découvrir le Louvre en accompagnant l’actrice dans une déambulation nocturne dans les galeries du musées, vides et silencieuses. Laetitia Casta semble totalement absorbée par les œuvres qu’elle découvre, jusqu’à perdre pieds (à noter que l’actrice avait déjà collaboré avec Ange Leccia sur l’installation ‘Nymphéa‘).

A l’occasion de l’exposition l’Etat du Ciel il a investi le Palais de Tokyo avec une installation de plusieurs écrans (4 si je ne me trompe pas) reprenant une oeuvre qu’il avait conçu il y a plus de 20 ans (en 1991) : la Mer. La Mer nous transporte. Dans un silence absolu, on se laisse porter par les mouvements de va-et-vient de l’écume (filmés sur une plage Corse) qui deviennent rapidement hypnotiques.

Cette installation n’est bien-sûr pas sans rappeler l’exposition de Bill Viola au Grand Palais.

 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
= 5 + 1