Dégénérescencee, par Hugo Arcier

« Tous mes objets 3d sont frappés d’une maladie dégénérescente.
Saisis de terreur, ils comprennent le sort qui leur est réservé.
Peu à peu ils se dégradent, face après face ils perdent leur aspect, jusqu’à une issue fatale.

Ainsi meurent les objets 3d. « 

C’est de cette manière qu’Hugo Arcier décrit son travail. Pour ses oeuvres Dégénerescence I et Dégénerescence II, l’artiste utilise un algorithme qui lui permet de réduire le nombre de faces de ses personnages 3D et ainsi de créer cet effet de dégénérescence.

Hugo Arcier

Source

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
= 5 + 9